August 19, 2018

January 3, 2018

November 16, 2017

Please reload

Posts Récents

Nouveau: stage week-end - introduction dans "l'Art Académique de l'équitation"

March 7, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Emmanuelle Gabioud avec Viking, Toundra et Paradis (La Muraz, France)

 

 

Quelques années après notre périple en Islande (www.islande-a-cheval.ch), mon mari et moi avions envie de renouer avec les chevaux islandais.

 

En décembre 2014, nous achetons Toundra de Montfer, une jument noire née en 2007. Son petit nom, c'est "Toutoune", et c'est la juju de mon mari. C’est une jument absolument adorable, très calme et curieuse, mais aussi une sacré coquine! Elle aime brouter en chemin, et défie souvent l’autorité, mais sans aucune méchanceté, c’est juste pour voir! La carrière? Ce n'est pas pour elle! Elle préfère sauter la clôture après quelques tours que continuer à faire tous ces exercices qu'elle qualifierait certainement d'"idiots" si elle pouvait parler. Par contre, la force de cette jument, c'est qu'elle est une pro du voyage, elle passe partout en premier et n’a peur de rien. 

 

Et puis vous connaissez la chanson: un islandais n'arrive jamais seul. Viking des Minots est arrivé chez nous une année après Toundra. Magnifique hongre alezan aux crins lavés, en pleine action il ressemble à un lion, alors qu’il fait plutôt gros doudou le reste du temps. Le tölt, chez lui, dépend complètement de la motivation du moment. Par ailleurs, il est du genre prudent et très sensible. Si on hausse le ton ou brusque un peu Monsieur, le dandy recule d'un pas et vous regarde l'air méfiant et consterné pendant un bon moment,l'air de dire qu'il est outré par tant de vulgarité. J'ai littéralement craqué pour cette petite bouille et ce cœur tendre alors qu'il était manifestement atteint de deux graves infections bactériennes. 2016 était donc pour lui une année de traitements et d'adaptation en douceur à son nouveau chez-lui. En été 2017, son premier voyage lui a permis de découvrir le monde et de comprendre que les cailloux ou les fontaines, ça n’est pas dangereux.

 

Jamais 2 sans 3! Paradís från Västeråsen est née en 2004 en Suède. Elle a travaillé comme cheval de tête lors de randonnées guidées et a ensuite pouliné deux fois avant d’arriver chez nous en juin 2017. C’est une jument à la fois très attachante et indépendante. On trouve chez Paradis ce que le monde de la compétition recherche dans l'Islandais: le calme à pied ou à l'attache, l'énergie sous la selle, le tölt naturel. Mais Paradis est vite stressée quand elle est montée, elle veut bien faire et se met beaucoup de pression. Elle n'a pas l'habitude de prendre des initiatives! Chez nous, elle réapprend à marcher tranquillement, et à marcher tout droit aussi, rênes flottantes. Allez Mam'zelle, on se détend! D'ici quelques temps et une fois qu'elle aura perdu quelques kgs, elle deviendra elle aussi un très bon cheval de bât.

 

Vous l'aurez compris: je ne me considère pas vraiment comme une cavalière. Les compétitions d'allures ou le TREC, c'est pas pour moi. Ce que je préfère, c'est les balades, les voyages, car marcher à côté d'un cheval bâté, c'est l'occasion de développer la complicité avec lui, le tout dans des paysages grandioses et chaque jour différents. La liberté, quoi...

 

Please reload

  • Facebook App Icon

© 2015 ARACI | le site www.araci.ch et son contenu écrit ou visuel, ainsi que la newsletter sont protégés par des droits d’auteur.

Toute reproduction, transmission ou autre utilisation (tel que l’envoi à des personnes tierces) sont interdits et/ou soumis à l’autorisation du comité.